Conformément à l’article R.4127-72 du code de la santé publique, qui stipule qu’un médecin doit veiller à ce que les personnes qui l’entourent respectent le secret professionnel, votre télésecrétaire médicale Médifil gère la relation patient en toute discrétion.

Le secret médical : un principe déontologique indispensable

Garanti par l’article 226-13 du code pénal, le secret médical assure la non-divulgation des informations concernant un patient. Dans un cabinet médical, plusieurs acteurs travaillent de concert avec le médecin. Ce dernier transmet des informations au sujet d’un malade à un tiers, afin de permettre à ce dernier de mieux prendre en charge chaque cas. Ces données portées à la connaissance d’infirmières, de secrétaires médicales ou encore d’aides soignantes, sont nécessaires et génèrent ce qu’on peut appeler un « secret collectif ». L’article R.4127-72 du code de la santé publique rappelle l’importance de la confidentialité des informations parmi tous les acteurs médicaux et de l’évocation de ce principe auprès des professionnels intervenants. Votre secrétaire Médifil est consciente de ces problématiques et gère la relation client dans le respect total du secret médical.

Les secrétaires Médifil gèrent la relation patient en toute confidentialité

Le télésecrétariat Médifil vous propose de gérer votre relation patient, ce qui peut induire la communication de données sensibles. Votre télésecrétaire assure une permanence téléphonique et vous les transfère les appels selon de vos consignes. Dans ce cas précis, le patient peut lui confier la raison de son appel téléphonique. Elle assure également la gestion de votre agenda médical. Grâce à un agenda partagé avec vous, elle prend les rendez-vous, gère les visites à domicile, les annulations et les reports de consultation et vous informe tous les jours en vous envoyant votre agenda par mail. Votre télésecrétaire agit en conformité avec l’article R.4127-72 et gère la relation patient dans le respect du secret médical.