Le mardi 30 septembre dernier, la Confédération des Syndicats Médicaux Français (CSMF) appelait à une journée de mobilisation afin de protester contre la déréglementation des professions libérales. Cette journée de grève a eu un fort taux de participation de la part des médecins, près de 70 % d’entre eux ont protesté lors de cette journée sans professionnels libéraux.

Pourquoi une journée sans professionnels libéraux

Pharmacies, cabinets dentaires, médecins, laboratoires d’analyse sont restés fermés le mardi 30 septembre dernier à l’occasion de la «journée sans professionnels libéraux» organisée par la CSMF. Raison de la colère exprimée lors de cette manifestation ? Le projet de réforme initié par Emmanuel Macron qui vise à déréglementer les professions libérales et baisser les prix des honoraires.

70% de médecins mobilisés

Fermeture des cabinets, manifestations dans toute la France : les professionnels libéraux du secteur médical ont répondu présent pour exprimer leur incompréhension face au projet proposé par le gouvernement. On estime à 70% le nombre de médecins mobilisés le mardi 30 septembre 2014 ! Un chiffre colossal qui témoigne d’un certain malaise depuis l’annonce de ces changements de législation.

Télésecrétariat médical, des relais indispensables en cas de crise

Les télésecrétaires médicales travaillent au quotidien avec les professionnels de santé exerçant en libéral. Elles assurent les services d’accueil et permanence téléphonique médicale et font la liaison entre les patients et les praticiens. En cas d’indisponibilité comme lors de la manifestation du 30 septembre, elles deviennent un interlocuteur indispensable permettant de gérer la réaction des patients face à la fermeture du cabinet médical.

Besoin d’externaliser votre accueil téléphonique médical ? MEDIFIL vous accompagne.