Les médecins généralistes français sont les moins bien payés d’Europe ! Un écart de salaire dévoilé dans la Panorama de la Santé 2015, publié par l’OCDE au mois de novembre.

Un médecin français gagne presque moitié moins qu’un médecin allemand

Les données récoltées par l’OCDE, lui permettant de publier son rapport 2015, concernent les années 2011, 2012 ou 2013. Elles distinguent le niveau de rémunération des médecins généralistes libéraux, exprimé dans une monnaie commune : le dollar américain revu par la parité du pouvoir d’achat (PPA). Les résultats de l’enquête démontrent une forte disparité salariale au sein des pays européens. Alors qu’un médecin allemand gagne 176.000 USD PPA, qu’un professionnel luxembourgeois perçoit 171.000 USD PPA, un médecin généraliste français touche 97.000 USD PPA (90.000 euros).

Pourquoi les salaires des médecins français moins élevés que ceux des médecins européens ?

D’après Stéphane Landais représentant de la CSMF, dont les propos sont relayés par Le Figaro, le médecin libéral est « la variable d’ajustement dans les dépenses de santé ». D’après lui, l’Etat donne l’impression de vouloir privilégier l’hôpital, alors même qu’il faut déshospitaliser le pays. C’est donc les politiques successives en matière de santé qui expliqueraient cet écart salarial.

Le télésecrétariat médical pour réduire les dépenses

Le rapport de l’OCDE parait dans un contexte tendu. La colère gronde chez les médecins libéraux qui dénoncent notamment la généralisation du tiers-payant. Cette dernière engendrerait une « lourde paperasse », et des difficultés de paiement. Salaire moins importants, possible complexification des moyens de paiement en cas de validation de la loi Santé : le télésecrétariat médical a rarement autant été d’actualité. C’est une bonne alternative à tous les médecins libéraux n’ayant pas le temps de gérer les démarches administratives, tout en n’ayant pas les moyens d’embaucher un salarié responsable de ces tâches. Avoir recours au télésecrétariat médical est moins cher qu’une embauche et permet de se consacrer aux consultations. En outre, en gagnant du temps, le médecin augmente sa capacité de réception des malades.