Le boom d’Internet et des supports mobiles (smartphones, tablettes tactiles) a considérablement bouleversé l’organisation administrative des cabinets médicaux. Exit les ordonnances écrites à la main ou les feuilles de soin envoyées par courrier, le métier de docteur se digitalise et de nombreuses innovations voient le jour pour moderniser la profession.

Quand les pratiques médicales se digitalisent

D’après les données de la CNAM , 3/4 des cabinets médicaux sont aujourd’hui informatisés. Ils étaient seulement 50% en 2010. Les médecins utilisent l’informatique pour leurs tâches quotidiennes et pour tout ce qui a trait à l’organisation de leur cabinet, notion déterminée d’après les critères de la Sécurité Sociale.
L’utilisation des logiciels d’aide à la prescription (LAP) par les médecins généralistes est passée de 64% en 2012 à 72% en 2013. Cependant les chiffres de la CNAM révèlent également que les spécialistes (55%) sont moins nombreux à employer les outils informatisés pour le volet administratif.
La télétransmission se généralise également. 84% des médecins de ville ont proposé au moins une feuille de soin électronique en 2014, d’après les données de l’Assurance Maladie. La mobilité se développe, de nombreux praticiens emploient leurs smartphones et leurs tablettes, ou déclarent désirer s’en équiper. Il semblerait que l’informatique ait été totalement adoptée dans le secteur médical !

Vers une digitalisation du patient

A la fin de l’année 2013 près de 8 médecins sur 10 employaient la « synthèse médicale » digitalisée. Ils étaient 71% l’année précédente. Cette fonction offre la possibilité au médecin d’obtenir une vision globale de chacun de ses patients. A partir du dossier médical informatisé, il lui est possible de consulter les informations relatives à chaque malade, mais aussi de planifier des prises en charge par d’autres intervenants de santé.
Face au succès de ces fonctionnalités de « synthèse », le LEEM souhaite améliorer le suivi des patients âgés avec de nouvelles mesures d’aide à la prescription. Ces dernières seront fournies par des logiciels stipulant l’ensemble des médicaments prescrits, ce qui permettra de détecter les éventuelles interactions. Une innovation pratique, qui simplifiera le quotidien des professionnels de santé.

MonRDV.com : une offre digitale pour faciliter le travail des médecins

La digitalisation ne touche pas uniquement les cabinets médicaux. Avec MonRDV.com le cabinet de télésecrétariat médical Medifil innove et propose un nouveau levier de communication entre les praticiens et leurs patients. La plateforme de prise de rendez-vous en ligne modernise la gestion de la patientèle, en proposant aux malades de contacter leurs médecins online. La mise en relation s’effectue en quelques clics seulement et le site est accessible 24h/24 et 7J/7.