Comme une ritournelle, chaque hiver est marqué par le retour des grippes, gastro-entérites et bronchiolites. Des épidémies saisonnières auxquelles Santé Publique France accorde toute sa vigilance. Pour suivre l’évolution des cas déclarés, l’organisme publie de façon hebdomadaire son bulletin épidémiologique.

Bulletin épidémiologique : comment ça marche ?

Les maladies hivernales touchent chaque année des millions de personnes. Santé Publique France suit avec assiduité la situation des cas de grippe, de gastro-entérite et de bronchiolite. L’organisme consigne ses observations dans un bulletin épidémiologique aussi utile aux particuliers qu’aux médecins. Les données sont issues du réseau de partenaires de Santé Publique France, et publiée toutes les semaines sur  https://www.santepubliquefrance.fr. Téléchargeable en format PDF, ce bilan est une vraie mine de données précises, qui permettent aux professionnels de santé d’évaluer concrètement la situation par maladie.

Que trouve-t-on dans le bulletin épidémiologique ?

De nombreuses informations ! Le bulletin épidémiologique dresse un état-des-lieux à un instant T de l’évolution des maladies saisonnières. On retrouve ainsi dans les premières pages du bilan les informations clés : chiffres, statut de l’épidémie (hausses, baisses, stabilisations), ou encore tendances générales ( atteinte du pic,…). Dans la suite du document, les informations sont plus approfondies. Les données de surveillance recueillies par Santé Publique France concernent entre autre : les cas graves, la mortalité, l’évolution des cas au sein des collectivités de personnes âgées,… Les informations sont étayées par des graphiques comparatifs.

Epidémies hivernales : les gestes à ne pas oublier

Adopter les « gestes barrières » peut parfois suffire à passer au travers des filets de la maladie ! 5 gestes simples sont à adopter pour se prémunir des maux :
• Geste 1 : Se laver les mains
Se laver les mains plusieurs fois dans la journée pourrait éviter à chacun de passer quelques jours au fond du lit. Un geste jugé indispensable après certaines actions à risque comme : s’être mouché, avoir toussé ou éternué, avoir visité une personne souffrante. Mais aussi dans des situations quotidiennes bénignes. La recommandation est en fait de se laver les mains après chaque sortie à l’extérieur, et avant de préparer, servir et prendre les repas.
• Geste 2 : Utiliser des mouchoirs en papier
Autre geste à adopter pour éviter la contamination : penser à utiliser des mouchoirs en papier à chaque toux ou éternuement.
• Geste 3 : Porter un masque
Pour éviter la diffusion des microbes, l’idéal est de porter un masque chirurgical quand on est malade.
• Geste 4 : Eviter les contacts physiques
Serrer des mains, embrasser, partager ses objets personnels,…plus le contact sera évité, plus de chances il y aura d’esquiver la contamination. Il est également recommandé en période d’épidémie de ne pas se rendre dans les lieux très fréquentés, comme les centres commerciaux.
• Geste 5 : Aérer
Aérer la pièce au moins 10 minutes par jour.