94% des jeunes praticiens utilisent smartphone et tablette pour un usage professionnel. Preuve que l’application du numérique au domaine médical est un succès ! Une révolution qui pour 44% des professionnels de santé améliore la relation patients/médecins.

E-santé : quand les jeunes médecins s’emparent du numérique

99% des jeunes médecins et étudiants ont un smartphone pour leur usage personnel. 77% sont équipés d’une tablette. Parmi ces pourcentages on constate que la presque totalité des praticiens emploient leurs équipements technologiques dans un cadre professionnel. La révolution numérique s’est donc bien insérée dans le monde de la santé. Portée par la nouvelle génération, elle permet notamment de rechercher des informations sur internet ou de consulter une application mobile de santé. Ce sont du moins les résultats d’une enquête réalisée lors de la journée des Trophées de la santé mobile à Paris.

De jeunes praticiens pour la prescription des objets connectés

44% des sondés pensent que l’e-santé peut considérablement améliorer les relations médecins/patients. Ils sont à l’inverse 12% à estimer que le numérique pourrait les dégrader. Ils sont déjà 25% à affirmer être prêts à prescrire ou conseiller un objet connecté ou une application santé. L’e-santé a de l’avenir. On estime à 78% le pourcentage de médecins à proposer ces modules d’ici l’année 2020. La révolution numérique dans le domaine de la santé pourrait être déployée par la jeune génération qui pense que santé mobile et connectée peut apporter « de bonnes choses ».

Trophée de la santé mobile : comment les praticiens utilisent les innovations dans le domaine de la santé ?

Les jeunes médecins sont consommateurs de sites d’actualités médicales (70%) et de bases de données médicamenteuses (87%). Lors des Trophées de la santé mobile, de belles innovations ont été saluées. Six lauréats se sont distingués par leurs projets utiles. My eReport propose ainsi une surveillance des médicaments et effets indésirables. L’application dédiée aux professionnels de santé permet de vérifier pour chaque médicament les contre-indications en quelques clics. Nov-Chek s’adresse au grand public et a vocation à éduquer le public au diabète de type 1. Mon Coach Douleur suit les patients et ses douleurs dues au cancer. Des applications qui révolutionneront la pratique de la médecine, aussi bien pour les praticiens que pour les malades.