La remarque pourrait être faite en ce qui concerne un grand nombre de professions. Toutefois, c’est peut-être tout particulièrement vrai dans le cas du psychologue : son choix doit être fait avec un grand soin. Nous allons tâcher de vous expliquer pourquoi et comment procéder.

Cibler la situation et les spécialités du psychologue

Excepté dans de rares situations, vous allez fort logiquement souhaiter trouver un professionnel qui se situe à proximité de votre domicile ou de votre lieu de travail. Il est donc important de savoir où est le cabinet du psychologue. Relevez les adresses des psychologues dont vous trouvez l’adresse ou que l’on vous recommande. Ne vous rendez pas aussitôt chez la personne la plus proche de vous mais prenez en compte ce paramètre si vous devez choisir entre plusieurs personnes.
Il est également important de faire appel à un psychologue qui sera capable de résoudre vos problèmes et ayant suivi les formations cliniques nécessaires pour diagnostiquer votre trouble. Renseignez-vous sur les différentes spécialités et faites une sélection de psychologues qui sont particulièrement « armés » pour s’occuper de vous. S’il vous faut une spécialité bien précise, prenez absolument ce critère en compte, même si quelqu’un vous a recommandé une autre personne mais que celle-ci n’est pas le spécialiste qu’il vous faut.
Si vous avez déjà pris ces deux critères en compte pour faire une pré-sélection, la liste sera déjà bien plus courte que dans un premier temps. Mais il est fort possible que cela ne soit pas encore suffisant. Il se peut aussi que vous ne trouviez pas immédiatement une liste fiable dans laquelle chercher le psychologue idéal.

Consulter un répertoire de professionnels

Les moteurs de recherche vous permettent désormais de trouver des professionnels dans tous les secteurs et tous les métiers. En plus, ils sont affichés sur un plan, ce qui vous permet de voir directement où ils sont situés, où ils travaillent. Toutefois, il se peut que certains ne figurent pas sur ce type de ressource, qu’ils soient mal référencés alors qu’ils sont excellents dans leur domaine. Il serait dommage de les manquer parce que vous vous êtes contenté de faire une petite recherche en ligne.
Une autre ressource intéressante se présente sous la forme des répertoires professionnels. Ils peuvent être édités et mis à jour par diverses entités dont vous contrôlerez le sérieux au préalable. Il peut s’agir d’entreprises privées qui réalisent des répertoires ou alors d’associations professionnelles. En Belgique, par exemple, c’est le cas de la Fédération belge des psychologues. En vous rendant sur le site, vous trouvez une liste de professionnels qui vous sera très utile. Certains psychologues en Belgique n’hésitent pas non plus à faire leur propre site web. Cela demande davantage de travail, bien sûr, mais l’avantage est d’avoir un contrôle total sur les publications et informations que l’on diffuse au sujet de son activité.

Demander conseil à ses proches

Enfin, dire que l’on a besoin d’un psychologue mais pas une démarche facile. Toutefois, il faut convenir que ce n’est plus un tabou. Un grand nombre de personnes se rendent chez un « psy », et ceci pour des motifs tout aussi divers. On peut donc évoquer ce sujet avec les personnes en qui l’on a confiance, sans que cela représente un problème. Du moins, cela devrait être le cas. Aborder le sujet va peut-être même permettre de lancer une discussion, de faire en sorte que les autres s’ouvrent à vous. Dans le meilleur des cas, ils vous parleront de leurs propres expériences. Ils vous donneront des bonnes adresses ou, au contraire, ils vous diront chez qui ne pas aller. Si vous pensez que le conseil est idéal, que la personne que l’on vous recommande est susceptible de prendre en charge la problématique que vous allez lui soumettre, n’hésitez pas à vous rendre chez ce professionnel.