Deux syndicats de médecins généralistes ont lancé un appel invitant les professionnels à revoir le prix de leurs consultations en 2016. Le coût d’une visite chez le médecin pourrait augmenter de +2€ dans les prochains mois.

L’Unif-CSMF et MG France appellent à l’augmentation des tarifs

L’Unof-CSMF et MG France ont lancé un appel à l’augmentation tarifaire des consultations des médecins généralistes du secteur 1. La hausse de d+2€ ferait passer le prix de la consultation de 23€ à 25€. C’est suite aux résultats d’une enquête menée en décembre avec la FMF questionnant les médecins libéraux sur les actions réalisables en début d’année, que la hausse a été suggérée. Dans quelques semaines débuteront les négociations avec l’assurance maladie dans le but de fixer les nouveaux tarifs. A la mi-février commencera effectivement la discussion de la nouvelle convention médicale, qui régit notamment les honoraires. Si les exigences des syndicats sont entendues, la consultation médicale pourrait passer à 25€ dans les prochains mois.

Hausse du prix des consultations : une mesure non soutenue par l’Assurance maladie

La mutuelle rembourse généralement les dépassements honoraires. Les patients ne devraient donc pas nécessairement subir cette hausse. D’après les syndicats, le montant de 25€ est une base nécessaire à l’équité de traitement avec les autres spécialités. Pour l’Assurance maladie, les revenus des médecins sont déjà en augmentation. D’autres éléments de ressources sont apparus comme le forfait médecin traitant, ou la majoration personnes âgées, qui ont déjà gonflé le bénéfice des médecins à hauteur de +8,9% depuis 2012.

Votre secrétariat téléphonique médical vous accompagne dans la communication de vos honoraires

Votre secrétariat téléphonique, en tant que prestataire en relation directe avec vos patients, peut vous accompagner dans la communication du projet de hausse tarifaire. Pourquoi une hausse ? Comment se mettra-t-elle en place ? Les patients devront-ils payer un surcoût ? Autant de questions qui pourraient émerger et trouver réponse auprès d’une secrétaire téléphonique.