La Ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé la création d’un congé maternité spécifique aux femmes médecins libérales de secteur 1. Une mesure qui fait débat, notamment chez les autres professionnels de santé qui considèrent la mesure injuste.

Un congé maternité spécifique pour les médecins libérales de secteur 1

C’est lors de la Grande Conférence de la Santé, tenue à la mi-février, que la Ministre de la Santé Marisol Touraine et le Premier Ministre Manuel Valls ont dévoilé la mesure. Le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2017 devrait voir l’application d’une allocation supplémentaire pour la maternité destinée aux femmes médecins libérales de secteur 1.
Estimée à un peu plus de 3 000euros par mois pendant 3 mois, l’allocation interviendra en complément des droits existants. Elle a été créée dans le but d’atténuer les effets de la pénalisation financière dont ces professionnelles sont victimes durant le congé maternité.

Congé maternité des médecins libéraux de secteur 1 : une injustice d’après le secteur 2

La CSMF Jeunes Médecins a jugé la mesure discriminante. D’après l’organisme, les femmes médecins exercent toutes leur métier avec la même envie et la même intention. Il est donc injuste que les professionnelles de secteur 2 ne puissent bénéficier des mêmes droits.
Un avis partagé par les chirurgiens libéraux du syndicat Le Bloc, qui précise que les femmes médecins de secteur 2 cotisent également pour leur protection sociale, et même à un niveau plus élevé.

Les autres professions de santé indignées

Du côté des autres professionnels de santé on entend le même son de cloche. Ils demandent non pas la suppression de la mesure, mais un élargissement aux autres intervenantes de santé libérales. Les principaux syndicats désirent que toutes les femmes exerçant dans le secteur de la santé libéral puissent se consacrer à leurs grossesses sans préoccupations financières, grâce à l’allocation supplémentaire pour la maternité.