Des ostéopathes qui consultent à vélo, voilà qui n’est pas banal ! Cycl’ostéo a fait le choix de la consultation à domicile à bicyclette. Un mode de transport écologique pour intervenir au plus vite auprès des patients.

Cycl’ostéo : comment ça marche ?

Derrière le projet Cycl’ostéo se cache une bande d’amis diplômés d’écoles d’ostéopathes de Toulouse. Lorsque Tyrone Husseini a lancé l’idée, Alexandre Bézy a aussitôt quitté son poste en cabinet pour tenter l’aventure avec lui. Il faut dire que derrière l’idée se cache un concept d’utilité publique éco-responsable fort séduisant.
Pour faire appel aux services de Cycl’ostéo, il suffit d’appeler les équipes et de prendre rendez-vous. Les ostéopathes enfourchent ensuite leurs montures équipées d’une carriole et pédalent pour honorer la consultation. Côté tarifs, les prix sont similaires à ceux pratiqués en cabinet. Un autre avantage offert par la formule, la consultation ostéopathique à domicile de Cycl’ostéo est un luxe accessible.

Cycl’ostéo : à vélo c’est plus facile de gérer les urgences

Cycl’ostéo permet d’assurer plus facilement les urgences, tout en réduisant l’empreinte carbone. A vélo la contrainte des embouteillages et du stationnement n’existe plus, si bien que les compères sont même en mesure de répondre aux urgences ostéopathiques. Ils ont d’ailleurs réservé un créneau spécial en cas de blocage brutal d’un patient.

Cycl’ostéo : plus de réactivité pour moins de frais

Si on considère le temps de chargement de la table, les embouteillages, le stationnement difficile,… la consultation à domicile dans le centre-ville de Toulouse peut rapidement devenir complexe. Les concepteurs de Cycl’ostéo en sont convaincus : circuler à vélo est bien plus pratique, plus réactif et engendre moins de frais.
Cycl’ostéo séduit déjà. Seulement quelques mois après le lancement, la jeune pousse se développe en offrant ses services à domicile, mais aussi en entreprise. Les ostéopathes se déplacent dans un rayon de 4 km autour du Capitole.